1

Recette : muffin aux légumes énergisants

L’alliée d’un mini programme de remise en forme comme celui «randonnée et spa» que nous proposions la semaine dernière est une alimentation bourrée de vitamines… et donc d’énergie!

muffin3Le chef Frank Jourdan du Bistro Nordik a eu une excellente idée : combiner l’aspect pratique d’un muffin à une bonne dose de légumes, de fromage et de saveur. Le tout donne une collation à emporter qui mettra fin à la plus tenace des fringales.

Muffin aux légumes

Ingrédients

500 g de farine
4 oeufs
30 g de poudre à pâte
3 g de bicarbonate de soude
100 g de carottes en dés
100 g d’oignon espagnol en dés
100 g de céleri en dés
150 g de yogourt grec nature
100 g de fromage mozzarella râpé
Huile d’olive extra vierge
Sel et poivre

Instructions

Préchauffer le four à 350 °F.

Dans un filet d’huile d’olive, faire sauter à la poêle l’oignon, les carottes et le céleri en dés. Assaisonner et réserver.

Dans un bol, mélanger la farine, la poudre à pâte et le bicarbonate de soude. Au mélangeur ou à la mixette, battre à vitesse basse avec les oeufs. Ajouter le yogourt grec.

Lorsque le mélange atteint une consistance lisse et homogène, ajouter les légumes et le fromage râpé.

Graisser des moules à muffin ou garnir de caissettes de papier. Remplir les moules aux 3/4. Cuire pendant 12 minutes. Le muffin est prêt lorsqu’un cure-dent inséré en ressort propre.

Truc : vous n’avez pas de balance pour peser vos ingrédients? Utilisez ce convertisseur de mesures pour connaître la quantité en système impérial.

1

Deux idées pour se remettre en forme à l’automne

Malgré la luminosité qui diminue et le temps qui se rafraîchit, pas question de se laisser trop aller côté forme physique! La saison de ski approche à grands pas, et il faut se préparer à chausser ses bottes. Alors, pourquoi ne pas combattre la grisaille par la remise en forme?

Randonnée pour marcheurs aguerris

MestachiboAttention : la promenade du sentier Mestachibo n’est pas pour les marcheurs du dimanche. Avec son dénivelé de 260 mètres et sa distance de 12,5 km, le trajet s’adresse surtout aux habitués de la randonnée. Gratuit et ouvert à l’année, le sentier relie l’église de Saint-Férréol-les-Neiges à la chute Jean-Larose, au pied du Mont-Saint-Anne, et longe la rivière Sainte-Anne-du-Nord.

Au menu de ce parcours de 3 à 5 heures : arbres matures, crêtes rocheuses et deux belvédères avec une vue imprenable sur le canyon de la rivière, que l’on peut même traverser en passerelle. La bonne nouvelle, c’est que le sentier est ouvert à l’année, et qu’on peut donc admirer la valse des saisons.

Dites adieu au stress

Si la marche en sentier escarpé n’est pas votre tasse de thé, mais que vous portez dans vos muscles tout le stress d’un automne chargé, c’est au spa qu’il faut aller. Celui du Château Mont-Sainte-Anne offre une panoplie de soins et de massages parfaits pour oublier, le temps de se faire dorloter, tous les soucis du boulot.

SpaChâteau

Le coup de coeur dans la catégorie «prendre une pause pour soi»? Le massage aux coquillages chauds. Ce type de massage, originaire de la Polynésie (quel endroit de rêve!), combine l’effet apaisant d’un massage aux pierres et la douceur du coquillage. On dit que la peau en sort régénérée et plus douce… presque comme si on était allé sur une plage de Bora-Bora!

0

Petits trucs pour organiser un mariage d’hiver

L’automne vient à peine d’arriver et on parle déjà de l’hiver. Pourquoi? Parce que le Salon de la mariée de Québec aura lieu en fin de semaine et aussi parce que les mariages d’hiver sont une tendance que l’on observe de plus en plus. Au Québec, nous avons un hiver très enneigé, pourquoi ne pas pleinement en profiter avec un mariage romantique? Nous avons déniché pour les futurs mariés de bonnes idées pour rendre ce grand jour absolument parfait, même par -30!

L’invitation

Mariage d’hiver ne veut pas forcément dire mariage de Noël. Si vous n’êtes pas du type rouge et vert, inspirez-vous plutôt de l’esprit chic et rustique pour concevoir vos invitations. Si vous êtes amateurs de ski ou de planche à neige, pourquoi ne pas miser là-dessus? Regardez la galerie ci-dessous pour de l’inspiration hivernale :

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La robe

Mariage_manteau

Photo par Dallas Currow

Si la mariée a déjà craqué pour une robe, il suffit d’y ajouter un manchon, un boléro, un petit manteau de fourrure ou tout simplement des manches afin de la transformer en robe d’hiver.

Ça tombe bien : le look rétro est à la mode et il suffit d’une petite touche de (fausse) fourrure pour compléter l’ensemble. La toque à la russe, les cache-oreilles et le bandeau sont aussi de bons remplacements à la voilette si le temps se fait glacial.

Les souliers

Mariage_bottes

Charlotte Geary Photography

Si vous vous mariez en plein hiver et que vous aimeriez faire une séance photo dans la neige, il vaut mieux se munir de jolies bottes chaudes! Ainsi, vous n’aurez pas froid aux pieds pendant la séance, et le sourire en sera un de bonheur et non de frissons.

Gardez aussi à portée de main une paire de souliers d’intérieur. Ils seront plus confortables que les bottes pendant la soirée, vous ne mettrez pas de neige partout et vous n’aurez pas chaud aux pieds!

Le bouquet

Martha Stewart Weddings

Martha Stewart Weddings

Vous pouvez jouer la carte du blanc total, ou apporter une touche de rouge foncé, de vert sapin, de rose tendre, de bleu glacé, d’argent ou d’or.

Là encore, le chic rustique est une carte agréable à jouer : on noue le bouquet avec du raphia, des rubans argentés ou des boucles carreautées. On y ajoute des cônes, des branches de sapin, des baies, des feuilles de houx, du poinsettia ou même des plumes blanches, pour un effet plus délicat.

Les faveurs

Etsy.com

Etsy.com

Pour réchauffer vos invités, pourquoi ne pas offrir un bar à chocolat chaud, ou les laisser repartir avec une recette en pot à faire soi-même? Le sirop d’érable est aussi un incontournable au Québec, et en offrir de petits pots est une belle attention. De tradition plus américaine, les s’mores (sandwich de biscuits Graham garni de chocolat et de guimauve) sont aussi une belle idée de saison à fabriquer soi-même. Il suffit d’un peu de temps, de papier plastique, de ruban… et des ingrédients, évidemment!

Le gâteau

Ahhhhh, le clou de la soirée (après la mariée, bien entendu)! On le décore dans le même esprit que le bouquet, par petites touches rustiques ou chic. Plusieurs n’hésitent pas à y ajouter des cônes et des branches, mais on peut y aller plus subtil avec des baies (des fraises ou des canneberges, pour un accent de couleur sur fond blanc) ou du sucre argenté. Les cupcakes tout blancs sont aussi un excellent choix pour qui n’aime pas les pièces montées. On les surmonte de noix de coco râpée pour un effet «neige» tout à fait réussi!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pour d’autres bonnes idées, le site Pinterest est une mine d’informations (et de superbes photos). Voici une liste, absolument pas exhaustive, de tableaux inspirés de mariages hivernaux :

Finalement, cette séance photo au lac Émeraude en Alberta (tout près du lac Louise) est l’image même du mariage hivernal en beauté et en douceur.

1

À la découverte de la nouvelle cuisine nordique avec Franck Jourdan

Inspiré de la mouvance à la Noma de René Redzepi (Copenhague), le chef Franck Jourdan se passionne pour la cuisine nordique. Aux commandes du Bistro Nordik, il travaille à mettre en valeur les produits régionaux d’une façon créative. Nous avons profité d’une pause café matinale pour lui poser quelques questions, histoire de démystifier ce qui se passe dans sa cuisine.

Chef Franck Jourdan, Bistro NordikComment définirais-tu la cuisine nordique?
La cuisine nordique se compose de tout ce qui fait partie de l’hémisphère nord, et principalement des produits de la mer. Comparée à la cuisine traditionnelle, la gastronomie française par exemple, la cuisine nordique suit les tendances et les nouvelles techniques. C’est une cuisine très évolutive, avec des clins d’œil à la gastronomie moléculaire.

Photo : André-Olivier Lyra

Photo : André-Olivier Lyra

Quels sont tes ingrédients chouchous?
J’aime travailler l’argousier (cette petite baie jaune acidulée), car on a la chance d’avoir un producteur sur la Côte-de-Beaupré, ce qui est rare au Québec!
J’aime aussi mettre de l’avant les champignons, ils sont très polyvalents en cuisine.
Finalement, comme ils sont à la base de la cuisine nordique, les fruits de mer et les poissons sont une part importante de ma cuisine. Je les aime tous : homard, saumon, omble de fontaine, omble arctique…

Quel conseil donnerais-tu à quelqu’un qui désire s’inspirer de la cuisine nordique à la maison?
Il faut être curieux et respecter la nature. Quand on regarde autour de soi, on voit qu’on a beaucoup de produits de saison qui sont agréables à travailler. En hiver, par exemple, on peut cuisiner des graines anciennes comme l’orge et le sarrasin. L’important est de suivre les saisons!

Quel serait le plat qui représenterait le mieux ta cuisine?
La crème brûlée à partir d’orge malté. J’utilise de l’orge torréfié pour infuser ma crème, soit le même produit que celui pour faire de la bière brune. Ça sera bientôt sur le menu du bistro!

Bistro Nordik
500, boulevard du Beau Pré
Beaupré

0

Something Blue: Marie-Pier ♥ Pierre-Hugues

La belle histoire de Marie-Pier et Pierre-Hugues qui se sont mariés cet été au Château.

foudamour 2013

Je sais, je sais, ça sent drôlement la fin de l’été, des robes soleil et des journées à se prélasser au parc, mais ce n’est pas une raison pour déprimer! On entame septembre avec un joli mariage signé Matt & Suzie qui a un je ne sais quoi de retour à l’école, peut-être parce que les mariés sont si beaux et si jeunes, peut-être à cause de tout ce béton très urbain qui donne des envies délinquantes de graffitis, ou peut-être parce que les garçons d’honneur ont cet air espiègle des élèves qui s’assoient toujours au fond de la classe et qui font damner les professeurs… Parmi ces superbes clichés, il nous reste en tout cas un petit vestige de l’été, ce bleu turquoise invitant comme une piscine un jour de canicule, promesse des prochaines vacances qui seront là dans à peine 10 mois… Courage!

Marie-Pier et Pierre-Hugues travaillent tous…

View original post 437 mots de plus

0

Un festin dans le champ réussi!

Un événement auquel à pris part notre chef, Franck Jourdan

Sylvie Isabelle

Après un rendez-vous manqué le vendredi 19 juillet en raison de la pluie, Dame Nature a donné bien des sueurs froides aux organisateurs de la première édition du Festin dans le champ: toute la journée, de véritables douches se sont abattues sur la région, pour ensuite laisser place à de forts vents. Le pari de déplacer la tenu de l’événement au samedi a toutefois été payant: après l’apéro, le vent s’est calmé pour laissé place à une magnifique lumière de soleil couchant… Le plaisir était au rendez-vous!

Je commence tout d’abord en levant mon chapeau aux organisateurs: pour avoir déjà organisé plusieurs événements, je prendrais mes jambes à mon cou si on me demandait d’organiser un événement extérieur. Il faut être un peu fou pour faire ça! Ce n’était pas une mince tâche non plus de mettre en place tout le set-up nécessaire pour que les chefs apprêtent leurs…

View original post 277 mots de plus

0

Escapade aux Sept-Chutes

Notre séjour dans la région du Mont Sainte-Anne tirait à sa fin mais il nous restait une dernière activité à découvrir : Les Sept-Chutes. Un autre lieu magnifique à proximité du Château Mont Sainte-Anne!

Nous avions déjà entendu parler des Sept-Chutes par des amis mais jamais on ne s’attendait à une escapade aussi intéressante et stimulante. D’abord, comme à tous les endroits que nous avons eu la chance de visité lors de notre séjour, nous avons été accueilli par des personnes très souriantes et aimables! Je trouve ça important de le mentionner car à mon avis, ça fait partie intégrante de l’expérience en général.

20130709_142357

À notre arrivée au bâtiment principal, on nous attendait afin de nous donner quelques explications en générale sur le déroulement de notre après-midi. Il y avait tant à voir qu’il fallait se faire un petit plan de match! Nous avons donc appris que le site des Sept-Chutes comprenait non seulement une petite centrale hydroélectrique mais également un village historique où il y a maintenant des jeux d’eau où les enfants peuvent se rafraîchir, de magnifiques sentiers qui nous mènent à différents belvédères pour observer les chutes et d’un barrage.

20130709_143242 20130709_143301

On s’est d’abord enregistré à l’accueil puis on a fait la découverte du village historique en compagnie de notre passionnée et dynamique guide. Cette dernière  était vraiment intéressante et avait plusieurs anecdotes à nous raconter sur les gens qui vivaient là à une certaine époque. Elle savait aussi comment intéresser les enfants en les questionnant sur des éléments qu’elle venait de nous expliquer.

20130709_143629 20130709_143750 20130709_144012

La visite du village étant terminée, nous avons descendu plus de 300 marches pour nous rendre à la centrale. Notre guide nous a appris plusieurs  choses très intéressantes et nous a expliqué les changements que cette centrale avait subis depuis ses débuts. Évidemment, comme dans toutes les centrales d’Hydro-Québec, nous n’avons pas eu l’autorisation de prendre des photos. En sortant, on a pris quelques minutes pour découvrir la forge où les employés de l’époque pouvaient forger des pièces de remplacement pour les équipements de la centrale.

20130709_145448 20130709_145817

Après la visite de la centrale, la guide nous a proposé de passer par les sentiers pour remonter à l’accueil. Nous qui adorons faire des randonnées en forêt, n’avons pas eu à nous faire prier trop longtemps! Tout en nous promenant dans les sentiers, notre guide nous donnait des explications sur le mode de vie des habitants à l’époque.  Elle nous a aussi fait découvrir les « balais de sorcière » qui sont en fait des excroissances que certains conifères peuvent développer et qui diminuent la durée de vie des arbres. Presque sans qu’on s’en aperçoive, nous sommes revenus à l’accueil.

20130709_153659 20130709_153831 20130709_155304 20130709_162513

Après quelques minutes de repos, de rafraîchissement dans les jeux d’eau et d’un bon remplissage de bouteille  pour bien s’hydrater, nous avons pris la direction d’un autre sentier pour nous rendre jusqu’au barrage. Au début, les enfants avaient l’impression qu’on n’arriverait jamais. Anthony disait que le barrage était loin et trop haut. Mais avec les sentiers qu’on a empruntés, nous sommes montés graduellement et presque sans qu’on s’en rende compte. En s’arrêtant à tous les belvédères qu’on croisait, ça permettait à tout le monde de se reposer quelques instants et de boire un peu avant de reprendre la route. Ça valait vraiment la peine de se rendre car la vue était vraiment magnifique! Notre guide et son collègue, qui travaillait spécifiquement au barrage, nous ont donné pleins de renseignements très intéressants sur la construction et la restauration du barrage. Bref, pour nous qui aimons vraiment la randonnée en forêt, on peut dire que c’était un 5 km bien investi!

20130709_163344 20130709_164534(0) 20130709_165859 20130709_170524 20130709_170948

La visite était terminée, il était maintenant temps de retourner à l’accueil car le parc allait bientôt fermer. On est donc redescendu et notre guide en a profité pour nous faire découvrir un autre sentier. Je pense qu’il était temps qu’on arrive car il ne restait que notre voiture!

20130709_173333 20130709_173645

En reparlant de cette visite avec Luc et les enfants, on se rend compte qu’on a tous la même déception : c’est de ne pas être arrivé plus tôt pour profiter encore plus du site. Si on a l’occasion d’y retourner un jour, on amènera certainement un lunch et en prendra du temps pour laisser les enfants profiter des jeux d’eau.

Les vacances dans la région du Mont Sainte-Anne sont maintenant terminées! On va en garder de très beaux souvenirs et on reviendra certainement!!!

0

Heure du lunch au Marie-Beaupré

Avant de se rendre à notre dernière activité du coin, c’était le temps de dîner. Nous avons donc mangé au restaurant Marie-Beaupré qui semble être un lieu où il y a beaucoup d’habitués.  C’était fou! On était un mardi et le restaurant était pratiquement plein! Encore une fois, nous avons été bien accueillis par une hôtesse et des serveuses très souriantes.

20130709_120435 20130709_121604

Il y avait là aussi des menus pour les enfants et un grand choix pour les adultes. Je dois avouer que j’ai été agréablement surprise par nos repas. Tout était bon et les portions étaient plus que généreuses. Et quand je dis généreuse, je suis sérieuse! Le dessert que Luc a pris était tellement gigantesque que nous aurions pu manger toute la famille dessus et il en aurait resté. C’est donc le ventre plein qu’on a pris la route pour se rendre à notre dernière activité prévue pendant notre séjour…

20130709_122616 20130709_124703 20130709_131054

Prochain rendez-vous… Les Sept-Chutes!

0

On relaxe pour la soirée et la matinée

Pour terminer cette journée bien remplie, nous avons décidé de souper au Bistro Nordik où, dès notre arrivée, l’ambiance était vraiment propice à la détente. Il faut dire que la réception avait pris soin de faire la réservation pour nous, alors on n’avait pas à se soucier de ce détail.

20130708_19001920130708_190520

Le menu proposé était intéressant et varié. En plus, il y avait un menu pour les enfants avec des mets simples et qui sont gagnants à chaque fois. Tout le monde y a donc trouvé son compte. Et que dire du service qui a été tout simplement impeccable. Courtois, avenant et de bon conseil, notre serveur a su nous faire apprécier notre souper. Mon repas était vraiment délicieux. Un trio en entrée incluant canard, tartare de saumon et pétoncle puis pour mon repas, j’ai opté pour la volaille. Miam!

20130708_190051 20130708_194516

Après ce bon repas, on a décidé de poursuivre la soirée sous la thématique « Relaxation ». On a donc été enfiler nos maillots de bain puis on est descendu pour profiter de la piscine intérieure.

20130708_205657 20130708_205947

Comme on était seul dans la piscine au début, les enfants ont pu s’amuser amplement! Et quand, de mon côté, j’en ai eu assez. J’ai pu me prélasser sur une des chaises longues aux abords de la piscine tout en gardant l’œil sur les enfants. Évidemment, qui dit soirée à la piscine avec les enfants, dit aussi beaux dodos pour la nuit! Alors on est remonté pour se coucher car le lendemain, on avait encore une belle activité de planifiée.

20130709_085843

Le lendemain matin, on a encore profité de notre suite en déjeunant tranquillement en pyjama. C’est bien l’avantage d’avoir une cuisine toute équipée! Anthony a pu manger son classique sandwiche œuf fromage et nous, se régaler d’un mini brunch comme on se fait parfois les dimanches matins.

20130709_102509 20130709_102950

Comme il nous restait un peu de temps avant de devoir quitter la chambre d’hôtel, nous avons bouclé nos bagages et nous sommes redescendus pour profiter de la piscine mais cette fois-ci, celle de l’extérieur. Encore une fois, on était seuls aux abords de la piscine. Il faut croire que les autres clients du Château Mont Sainte-Anne étaient d’un type moins matinal que nous! C’était parfait comme ça, nous avions la piscine pour nous!

Puis le temps de quitter l’hôtel est arrivé…. Nous serions bien restés encore quelques jours car il y avait tellement d’autres activités à faire encore. Certes, nous avons vraiment apprécié notre séjour et les activités et puis, nous en avions encore une au programme pour l’après-midi, mais avec le recul, on se rend compte qu’on aurait dû se prévoir plus de temps!

La prochaine fois, on ira certainement voir les Chutes Jean-Larose dont un collègue m’a parlé avec passion et probablement d’autres lieux du genre dont il faut profiter l’été. La région du Mont Sainte-Anne est surtout connue pour ses pistes de ski l’hiver mais il y a vraiment pleins de belles activités à découvrir en période estivale!

0

La splendeur du Cayon Ste-Anne

Comme on avait déjà déjeuné à la salle à manger de l’hôtel le matin, on a opté pour luncher à notre suite.  On en a aussi profité pour se rafraîchir et se reposer un peu avant de partir en direction du Cayon Ste-Anne. Comme on ne connait pas beaucoup la région, on a eu l’agréable surprise de se rendre compte que le Canyon était à moins de 10 minutes de voiture du Château.

20130708_144155

Pour être honnête, on n’avait aucune idée de l’ampleur ni de la splendeur du site. On partait vraiment à la découverte! On a commencé par suivre les sentiers qui étaient bordés de statues d’animaux puis nous nous sommes rendus aux différentes plateformes d’observation. Au fur et à mesure qu’on avançait, on a découvert la beauté du site. Les sentiers sont bien dégagés et très accessibles pour tout le monde.

20130708_145324 20130708_163814(0)

Puis, on nous avait organisé une activité où les sensations fortes étaient au rendez-vous! Enfin, de mon point de vue… La tyrolienne au dessus du Canyon! Mes trois chéris, se sont lancés! Et ma fille deux fois plutôt qu’une! Et moi… et bien je tenais l’appareil photo!! Au départ, je croyais que cette activité s’adressait aux personnes à partir de 10 ans mais j’ai été agréablement surprise de voir qu’Anthony pourrait l’essayer lui aussi malgré ses 8 ans. Les gens d’Aventurex nous ont très bien accueillis. Ils ont pris ma famille en charge pour mettre l’équipement et ont pris le temps de répondre aux multiples questions d’Anthony. C’est Laurianne qui s’est lancée dans le vide en premier… à 60 mètres ou si vous préférez, 195 pieds au dessus du Cayon! C’est haut!!! Puis Luc a emboîté le pas. Laurianne a voulu le refaire et Anthony s’est décidé à son tour! Wow! J’étais pas mal fière de ma gang! La prochaine fois, c’est décidé, je me lancerai à mon tour… enfin… je pense!

20130708_152435 20130708_153043 20130708_153306(0) 20130708_160330 20130708_160612

Après la tyrolienne, on a repris les sentiers et nous sommes descendus jusqu’en bas des chutes. Il y a là un long escalier plus de 180 marches. Mais attention, les descendre ça veut aussi dire les remonter! Et on l’a fait! Chacun à son rythme et tout a bien été! Surtout que la vue en valait vraiment le coup. Les enfants ont pu constater à quel point ils étaient haut lorsqu’ils avaient fait la tyrolienne.

20130708_162018(0) 20130708_16442520130708_164528 20130708_171508 20130708_172128

Pour terminer la journée, on a été faire le Rallye Roc-Ambolesque qui est en fait un autre beau sentier où les enfants peuvent repérer des indices et répondre à des énigmes. Au fur et à mesure qu’on avançait, on arrêtait aux stations où on devait appuyer sur un bouton pour entendre l’énigme. En plus, on avait la possibilité de sélectionner la langue de notre choix puisque les stations étaient en français ou en anglais. Nous avons vraiment eu beaucoup de plaisir à faire ce rallye et je le recommanderais à toutes les jeunes familles comme nous qui aiment se promener en forêt. Mais n’oubliez pas votre chasse moustique!20130708_172412